LE JARDIN DE JACKIE -
           Jusqu'à cette année, les seules buttes que j'utilisais étaient de petites buttes d'une quinzaine de centimètres que je dressais avec un buttoir à manche. Sur mon terrain il reste encore des planches très argileuses (que j'amende année après année). Avec la rotation des cultures que j'effectue régulièrement, il arrivait à ces parcelles de recevoir mes bulbes : ail, oignons, échalotes. Hors ces bulbes craignent énormément une trop grande humidité. Je les plante donc dans ces petites buttes, l'eau s'écoulant entre les rangs.
            Ces petites buttes sont aussi intéressantes pour les poireaux (fûts blanc plus longs) et pour les carottes (plus longues, droites et régulières)


                 Cette année, j'ai décidé de créer un nouveau genre de butte, inspirée de la permaculture. L'idée directrice était d'avoir une planche surélevée afin de bénéficier d'un meilleur drainage, et aussi d'un réchauffement plus précoce. J'ai opté pour une double butte de deux fois 1,30m de large sur 6m de longs (toutes mes planches font 6m x 3m, ceci afin de pouvoir toutes recevoir ma serre déplaçable).
             J'ai tout d'abord décaisser les 30cm de terre végétale (sur une bàche pour pouvoir la récupérer plus facilement). Ensuite, j'ai procédé au décompactage de la couche inférieure (sur 30cm de profondeur aussi) à l'aide de la grelinette. Sur cette terre décompactée, j'ai étalé une couche de branchages puis des rameaux et des déchets de taille de haie (troenes). Ensuite, j'ai étalé une couche de cartons bruns, recouverts de feuilles mortes et de tonte de gazon. Avec ces différentes couches, je me retrouve au niveau initial de ma planche Il ne reste plus qu'à remettre toute la terre végétale en façonnant la butte.
              Cette butte sera " nourrie" par les différentes couche qui ne s'incorporeront que lentement (au moins deux ans) et par les apports successifs de paillage lors de la mise en culture. Le principal intérêt d'une telle butte est qu'elle ne necessitera pas de bêchage : un simple griffage de surface avant de procéder à une nouvelle culture : j'espère faire au moins trois cultures consécutives sur la même surface, en terminant par des engrais verts pour la couvrir pour l'hiver. Ces buttes demandent beaucoup de travail à la mise en place (j'en ai fait qu'une sur les deux, je ferai la seconde à l'automne prochain), mais on s'y
retrouve : plus de bêchage et un entretien minimum pour au moins les trois ou quatre années suivantes. Un petit compte rendu sera fait régulièrement sur le blog.

                  Lorsque la deuxième butte sera réalisée, je vais me retrouver avec deux surfaces de culture de 6 x 1,30m surélevées de 30cm, séparées par un "passe pied" de 40cm.  Il sera possible de travailler de part et d'autre, sans jamais marcher  sur la surface de culture, ce qui évite le tassement.  Chaque culture succécive sera paillée, ce qui évitera le désherbage et augmentera l'apport organique nourrissant la butte. Le seul entretient sera un griffage pour enfouir le paillage de la culture précédente.